> Bâtiments Publics

Crèche Multi accueil - LIAS - 2015

Extension de la crèche multi accueil, commune de LIAS.

Bâtiment contemporain sur un seul niveau, réalisé sur fondations profondes.

 

 

Bâtiment des sevices communautaires - Fleurance - 2014

Bâtiment (R+1) destiné à accueillir des bureaux administratifs.

Construction neuve sur fondations profondes.

Afin de respecter la loi sur l'eau, une zone d'environ 60 m² est en porte-à-faux ; d'où des poutres voiles de 3.48 ml d'inertie.

Bâtiment répondant aux exigences de la RT 2012, maçonnerie de brique type Bio bric 3G+.

 

Retrouvez les articles parus dans La Dépêche du Midi ici !

 

Maison de la santé - Fleurance - 2013

Bâtiment neuf sur un système de fondations superficielles (90 m3) ; longrines préfabriquées et plancher de grande portée type « Seac Isol » (650 m2).

Les élévations sont en béton préfabriqué, ce matériau offre la possibilité d’être peint selon la teinte choisie.

Le plancher haut du rez-de-chaussée est en dalle pleine (640 m2), tandis que les murs extérieurs sont en béton préfabriqué. Ces derniers apportent un effet contemporain, offrant un cachet esthétique unique à cet ouvrage.

Retrouvez un article paru dans la presse locale ici !

 

Pôle petite enfance - Vic Fezensac - 2013

Démolition partielle de la structure existante et création d’ouvertures.

Réalisation d’une extension de 160 m2 (fondation superficielle 19 m3, poutres industrielles 150 ml, plancher hourdis isolant).

Aménagement extérieur de 115 m2 de dallage et 90 m2 de sol caoutchouc donnant de la couleur à cet établissement.

Cet ouvrage a été réalisé avec l'architecte Jean-François Grattieri.

 

Bâtiment Multiservice - Castelsarrasin - 2009

 

Création d’un complexe de bâtiments abritant les services internes d’une base militaire.

Le système porteur diffère suivant les sollicitations. En effet, nous avons réalisé 425 ml de fondation profonde pour 128 pieux supportant 515 ml de longrines coulées en place reprenant 1445 m2 de dalle portée. Par ailleurs, les élévations sont assurées par des murs préfabriqués (350 m2) et de la maçonnerie courante (1615 m2).

 

Un bâtiment de grande envergure dont le facteur temps fut le principal challenge.

Le défi imposé par le maître d’ouvrage prévoyait la réalisation du gros œuvre dans un délai incompressible de quatre mois. Pari tenu !